flux rss
VALTERRA EnvironnementVALTERRA Dépollution et RéhabilitationRéhabilitation de sols et requalification durable

RÉHABILITATION DE SOLS ET REQUALIFICATION DURABLE :

 

Le déclin du système industriel du XIXe siècle a eu pour conséquence de transformer le paysage des régions industrielles françaises et plus largement européennes. Ces régions ont ainsi vu se multiplier des espaces dégradés (ex : vastes friches stériles), ayant perdu leur fonction économique et leur fonction première de sol vivant. Or, le devenir de ces espaces dégradés constitue un enjeu majeur pour l’avenir des villes et des régions concernées.

Réhabiliter ces espaces dégradés signifie qu’il faut les adapter à un nouveau système économique et leur restituer un nouvel usage en les réaménageant, durablement c’est-à-dire dans un objectif de développement compatible avec les besoins des générations futures. Après la mise en œuvre de procédés de restauration, réhabilitation ou remise en état, la requalification de sites dégradés peut être de nature économique (retour de zones d’activités ou de zones résidentielles), sociale (implantation de centres culturels) ou paysagère (mise en place de parcs extensifs ou de zones forestières).

 

VALTERRA Dépollution et Réhabilitation propose les solutions suivantes :

 

Construction de sol :

 
Le procédé de construction de sol est une écotechnologie qui a pour objectif d’assurer la réhabilitation de sites dégradés en restituant au sol ses propriétés agronomiques, afin d’en permettre une revégétalisation.
 
Ce procédé consiste en l’utilisation de sous-produits industriels et de terres traitées en lieu et place de terre végétale pour construire un sol fertile.
 
Son originalité est d’associer ces matériaux pour constituer différentes couches de sol qui vont permettre une implantation optimale de la végétation.
Une fois mis en place, le "sol construit" garantit la requalification du site. Les usages futurs peuvent être une intégration paysagère, la production de biomasse-énergie,... - brevet commun Valterra/INRA/INPL (France 0757036) - espaces dégradés (industriels, urbains,…)
 

Homecourt avant réhabilitation

Homecourt après réhabilitation
 

Programme de recherche et construction de sol 

 

En 2016 Valterra DR est Lauréat du programme de recherche AGREGE lancé par le Grand Lyon et Le collectif de la Vallée de la Chimie. L’un des objectifs de ce programme est de pouvoir tester les filières de construction de sol à partir de matériaux innovants pour l’aménagement urbain.

 

Ce projet de R&D est lancé dans un contexte où l’approvisionnement en terre végétale des grandes agglomérations devient  de plus en plus compliqué et les zones d’extraction de la terre végétale sont de plus en plus éloignées des centres urbains. Les distances parcourues augmentent et, avec elles, le coût économique et environnemental de ces terres végétales.

Dans le même temps, la réglementation française a également évolué favorablement pour la valorisation des terres excavées et autres matériaux meubles en vue de leur réutilisation.

 

Les premiers retours d’expérience montrent que la valorisation des terres traitées peut être aisément réalisée car elle répond à un besoin du marché. Malheureusement, cette valorisation ne concerne qu’une partie seulement des matériaux car un grand nombre d’entre eux présente des propriétés agronomiques  médiocres. Il est donc nécessaire d’améliorer leur fertilité car beaucoup de ces terres se trouvent être trop minérales, non structurées, biologiquement pauvres et donc assez loin des propriétés attendues des terres dites « végétales».

 

Afin de répondre à ces problématiques, le projet AGREGE voit le jour. Il vise à créer une filière pérenne de construction de sols fertiles en France. Pour cela, un partenariat s’est mis en place entre plusieurs acteurs complémentaires de la filière : Valterra DR, Suez minerals et Suez remédiation, La Société Forestière de la caisse des dépôts et le BRGM. Spécialisée dans la réhabilitation de sites et co-inventeur-applicateur du procédé de construction de sol, Valterra DR apporte son expertise en construction de néosol et en agronomie : études de matériaux, formulations de sols, réalisation des chantiers de reconstruction de sols…

 

En 2018 le projet débute, avec un travail de concertation des différents acteurs à l’échelle du territoire national et le développement d’outils adaptés. Plusieurs démonstrateurs grandeur nature sont construits permettant de lever les derniers verrous à la mise en place de cette filière innovante. Au total trois sites accueillent ces démonstrateurs, mis en place par Valterra DR, SUEZ et le BRGM.

 

Ce projet est réalisé avec la participation de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.